fbpx

Et si on parlait Philanthropie?

Googe pour Associations
Google pour Associations : une belle opportunité pour les OBNL
novembre 11, 2020
Être sur les médias sociaux en tant qu’OBNL
décembre 9, 2020

Et si on parlait Philanthropie?

Philanthropie

Alors que la pandémie a complètement changé nos habitudes autant professionnelles que de consommation, bon nombre d’organismes à but non-lucratif (OBNL) doivent repenser leurs besoins en philanthropie. 

 

Connaissez-vous bien la philanthropie?

Si on se base sur la définition de l’Association des professionnels en philanthropie, il s’agit de l’accomplissement d’actes désintéressés pour le bien d’autrui qui inspire une tradition de don et de partage essentielle à la qualité de la vie.

Ainsi, bien plus que des dons en argent, la philanthropie peut prendre la forme de dons au niveau du temps (bénévolat, engagement communautaire), en biens et services, ou même à travers l’achat social!

 

Diversifier les moyens de financement

C’était déjà une tendance qu’on pouvait observer, mais en 2020, il devient encore plus essentiel de compter sur plusieurs actions pour atteindre vos objectifs de financement. Avec la pandémie, l’arrêt des événements et des rassemblements, il est important de ne plus compter sur par exemple votre événement-bénéfice seulement. En effet, cherchez à faire des campagnes de dons individuels, mettez plus d’effort sur la philanthropie corporative en allant chercher du soutien à long terme de grandes entreprises. Vous pouvez même créer des projets de sociofinancement sur des thématiques précises. Un mot d’ordre, diversifiez-vous!

 

Un autre point important, c’est de ne pas oublier d’évaluer les retombées de chacune de vos actions. Elles peuvent avoir des répercussions d’une action à l’autre. Par exemple, lors d’une soirée-bénéfice, vous pourriez rencontrer une entreprise qui serait intéressée à devenir donateur sur le long terme. Ou pendant une campagne de financement, entrer en contact avec une personnalité intéressée à devenir votre porte-parole. Si votre bénéfice immédiat ne satisfait pas vos ambitions, essayez de voir si vous pourriez pousser plus en profondeur certains liens qui auraient pu se créer.

 

Comme on vous le disait, c’est fini l’époque où on pouvait compter sur la soirée-bénéfice seule pour atteindre ses objectifs. 

Et si on retournait à l’essentiel? Si on se recentrait sur la mission de l’organisme plutôt? Combien de vous êtes allés à une soirée-bénéfice grandiose mais qu’au final vous n’étiez pas vraiment sûr(e) de la cause, une fois sur place? Personnellement, ça m’est arrivée. Une des soirées les plus courues de Montréal, les billets qui partent en moins de 24h, la soirée? Superbe! Une mise en scène incroyable, de la nourriture et des cocktails délicieux, des gens dans leurs habits de soirée… La Cause derrière cette soirée? Aucune idée.  

Et si, plus que de rejoindre des personnes qui donnent une fois par an, on allait chercher des donateurs, loyaux, engagés et curieux? Ces derniers savent ce que leur don génère et quelle est la mission. Des communications ciblées et plus personnelles semblent vraiment dans l’air du temps.

 

Milléniaux et Génération Z: comment aller les chercher?

Ces deux générations représentent une part importante de consommateurs et il est donc intéressant de chercher à les rallier à votre mission. Ces deux générations sont motivés à soutenir des organismes qui contribuent à améliorer concrètement le monde. Ils sont très sensibles aux émotions et cherchent à faire une différence. De plus, leur côté technologique peut vous inspirer à trouver de nouvelles voies de sollicitations. Et si vous faisiez des live avec des influenceurs, des défis en ligne, partage d’expériences… On vous le disait, la philanthropie n’est pas seulement des dons en argent. Alors pourquoi ne pas inviter ces deux générations à donner de leur temps? Leur expertise dans les nouvelles technologies pourrait être un atout de choix pour diffuser vos informations, mais aussi trouver des façons originales d’entrer en contact avec vos donateurs.

 

Alors, êtes-vous prêts à vous pencher sur votre plan de philanthropie? Vous pouvez aussi consulter la dernière étude sur les tendances en philanthropie réalisée par Épisode, philanthropie et investissement communautaire, en cliquant ICI.

N’oubliez pas qu’à La Clique, on vous offre notre soutien pour vos besoins en communication. 

On vous prépare d’autres articles, notamment sur la génération Z et la philanthropie corporative.